Avez-vous déjà un code de conduite pour l’utilisation privée des médias sociaux pendant les heures de travail?

5/5
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
réseaux sociaux

Il n’y a pas si longtemps, on distinguait clairement le temps libre du temps passé au travail. Nous utilisions la ligne fixe à la maison pour passer des appels, et les réseaux sociaux appartenaient encore au passé. La percée de la téléphonie mobile et des médias sociaux a changé à jamais notre façon de communiquer. Cela s’applique-t-il également à la distinction entre le privé et le travail?

Séparation travail et vie privée

Dans l’horeca aussi, la stricte séparation entre vie professionnelle et vie privée appartient au passé lointain. Les employés sont joignables presque n’importe quand et n’importe où et en retour ils obtiennent plus de liberté dans la façon dont ils organisent leur travail. Est-ce à dire que le temps où nous sommes au travail appartient aussi au passé?

Non, basé sur des recherches menées par Intelligence Group sur l’utilisation privée des médias sociaux pendant les heures de travail. Une majorité des répondants ont indiqué que cela devrait être possible.

horecaleverancier communicatie communiceren

Quelques chiffres

Les répondants ayant un emploi rémunéré indiquent que cela est généralement également autorisé par les superviseurs (54 %). Les étudiants à qui l’on demande de se prononcer sur l’utilisation de chaque type de média social dans un éventuel emploi après leurs études fixent cependant des limites claires tant en termes de type de média que de durée d’utilisation. L’utilisation effective chez les personnes exerçant une activité salariée confirme ces réserves.

Par ailleurs, seuls 43% des plus de 50 ans jugent acceptable l’usage privé des médias sociaux pendant les heures de travail, contre 57-58% dans les autres tranches d’âge. Fait remarquable, la perception que les cadres le permettent est beaucoup plus élevée chez les hommes (59 %) que chez les femmes (49 %).

RENCONTREZ DES FOURNISSEURS HORECA ET CONSULTANTS TRÈS FIABLES.
Voulez-vous également votre entreprise dans ce carrousel ? CLIQUER ICI.

WhatsApp n’est pas un média social

WhatsApp est le seul média que la majorité des répondants utilisent à des fins privées pendant les heures de travail (81%). Une grande majorité d’étudiants pensent que cela est également autorisé, avec une différence remarquable entre les étudiants masculins (85%) et féminins (94%). WhatsApp n’est pas non plus considéré comme un média social.

Média social

LinkedIn est le seul autre média social qu’une majorité d’étudiants juge acceptable pour un usage privé pendant les heures de travail. Ici aussi, nous constatons une différence frappante entre les hommes (58 %) et les femmes (45 %).

L’acceptation des autres médias sociaux est bien moindre. Environ 60 % des étudiants pensent qu’il ne faut pas utiliser Facebook, Instagram et Snapchat en privé pendant les heures de travail.

Pour Youtube, Twitter et Pinterest, cela monte à environ 70 %. Surtout avec Youtube et Twitter, nous constatons une différence frappante d’acceptation entre les étudiants masculins (respectivement 60% et 63% de rejet) et les étudiantes (respectivement 77% et 75% de rejet).

L’acceptation de l’utilisation privée pendant les heures de travail est presque toujours plus élevée chez les étudiants que l’utilisation réelle par les personnes ayant un emploi rémunéré. Facebook est la seule exception dans cette étude, avec environ 40 % d’adoption et 42 % d’utilisation.

RENCONTREZ CES TOPPERS DE L’HORECA ET DU CATERING.
Voulez-vous également votre établissement horeca ou entreprise de catering dans ce carrousel? CLIQUER ICI.

Plus de 50 ans moins actifs

Pour tous les médias sociaux étudiés, l’utilisation privée réelle pendant les heures de travail est la plus élevée dans le groupe d’âge jusqu’à 30 ans et la plus faible chez les personnes de plus de 50 ans. Si les plus de 50 ans utilisent déjà un média social, ils y passent moins de temps. Les trentenaires sont aussi des leaders dans ce domaine.

Cependant, la différence avec les 30-50 ans est limitée, à deux exceptions près : l’utilisation d’Instagram et de Snapchat. Ce chiffre est respectivement deux et trois fois plus élevé chez les actifs jusqu’à l’âge de 30 ans que dans le groupe d’âge ci-dessus. 

Dans l’ensemble, on constate que surtout l’utilisation de Snapchat et Pinterest pendant les heures de travail est à un niveau bas avec une moyenne de 12%, Twitter dépasse à peine cela avec une moyenne de 13%.

Source : Groupe de renseignement, 2019

marketing social media ERA online services

Code de conduite des médias sociaux

Si les entreprises veulent réglementer l’utilisation privée des médias sociaux, elles seraient avisées de l’inscrire dans un code de conduite. De cette façon, les employés et les gestionnaires savent où ils en sont. Seulement 45 % des personnes interrogées savent avec certitude qu’il existe un code de conduite dans leur organisation, tandis que 32 % disent non.

Près d’un quart ne savent donc pas s’il existe ou non un code de conduite. Parmi les répondants qui indiquent qu’il existe un code de conduite, plus de 60 % indiquent qu’il est également respecté.

En plus du code de conduite pour l’utilisation des médias sociaux à usage privé, il y a aussi les lignes directrices. Si votre employé indique sur son profil qu’il travaille dans votre entreprise, il est important que vous gardiez un œil sur la façon dont il utilise les médias sociaux. 

Fournir de la clarté en incluant le code de conduite (quand est-il autorisé pour un usage privé) et des lignes directrices dans le contrat de travail est le début.

RENCONTREZ CES TOPPERS DE L’HORECA ET DU CATERING.
Voulez-vous également votre établissement horeca ou entreprise de catering dans ce carrousel? CLIQUER ICI.

Des lignes directrices

Le contenu des lignes directrices peut être résumé (quelque peu succinctement) comme suit:

     *  réfléchissez bien à ce que vous publiez;

     *  gardez à l’esprit les droits d’auteur;

     *  ne donnez pas d’informations confidentielles;

     *  et s’assurer que les expressions ne nuisent pas à l’entreprise et/ou aux invités.

Partagez cet article!

Connaissez-vous d’autres professionnels, cuisiniers amateurs, collègues, amis et/ou connaissances qui pourraient également bénéficier de nos articles de blog? Nous serions très heureux si vous partagez cet article dans votre réseau. C’est facile avec les boutons de médias sociaux ci-dessous. Merci!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

abonnez-vous gratuitement

Abonnez vous gratuitement à Horeca Webzine et recevez les news, des conseils précieux, faits divers, histoires inspirantes et offres de et pour le secteur horeca dans votre boîte aux lettres toutes les deux semaines le samedi matin.

Sans rien faire de plus, vous courez également la chance de gagner de nombreux cadeaux culinaires toutes les deux semaines.

Afin de personnaliser la newsletter, nous aimerions savoir qui vous êtes. Pour chaque liste cochées, vous recevrez une newsletter personnalisée.

L'abonnement gratuit à Horeca Webzine peut être résilié à tout moment.

NOUVEAUX POSTES